Comme vous devez le savoir, fin 2016 a vu la sortie du premier spin off sur l'univers de Star wars: Rogue one.

 Ce blog n'a pas pour but de faire la critique de quel que film que ce soit, aussi je ne dirais rien d'autre que j'ai adoré.

 Bref, comme pour la sortie de l'épisode 7, le reveil de la force, je suis descendu de ma montagne pour allez le voir dans une grande salle avec une bonne image, un bon son et surtout le plus tôt possible...

 L'année dernière, j'avais juste emmené mon sabre laser de Dark Vador et légèrement frustré, je m'étais promis de faire mieux au prochain film. du coup, début decembre, je décidais de me confectionner une tenue de pilote de X-Wing, persuadé que ça collerait bien avec le film...

 Je commençais évidemment par chercher quelques doc' sur les costumes et dessinais vite fait les base du costume100_9005 ainsi que la nomenclature des différentes pièces et leurs places...100_9004 il y aura beaucoup de pièces... beaucoup plus que je ne l'aurais cru d'ailleurs puisqu'à l'arrivée, il y en aura plus de 30. Ensuite, je coupais les patrons et définissais un ordre de montage.100_8882

Persuadé d'avoir assez de tissu, je commençais a tracer sur celui-ci les découpes... arrivé au bout du coupon, toute les pièces ne rentraient pas... ce fut un peu la panique et je commençais à remesurer tout ça. Puis d'un coup, ça me fit "schboum!" je me souvenait du jour ou j'avais acheté ce tissu, j'en avais demandé 3 mètres, mais il ne restait plus que deux mètres et demi, du coup, j'ai pris ce qu'il restait, mais dans ma tête, j'étais certain d'avoir la longueur voulue... du coup, me voila parti en catastrophe chez mon marchand préféré avec un échantillon pour palier à ce cruel manque... malheureusement, il n'y avait pas la couleur exacte et je dû donc prendre la plus proche... donc sur les photos, ne vous étonnez pas si vous voyez quelques différence de couleur sur certaines pièces....... pardon, je m'étale un peu sur cette anecdote, ça vous ennuie peut être, mais sur le coup, ça m'a quand même vachement embêté...^^

 Bref ce léger problème réglé, je me mis enfin à la couture. Pour la combinaison, il n'y eut pas de problème particulier. Il faut le souligner parce que en général, même quand un projet est bien pensé, qu'on crois avoir tout prévu, il y a toujours un souci inatendu qui nous fait galérer... et ben, pas ce coup là... tant mieux!!!! non mais...^^Photo0576

 La combi terminée, le plastron suivit, là aussi pas de problème particulier.

 Ensuite, je me lançais dans la construction des accessoires, à commencer par le respirateur sur la poitrine. Le construisant en carton, j'étais dans mon élément habituel.Photo0577 il fallut juste prévoir un passage pour les sangles et faire en sorte que ça soit assez solide. Un peu de peinture et le tour était joué.

 Ne trouvant pas de sangles grises dans les commerces autour de chez moi, j'en confectionnais aussi quelques longueur, puis le tour de cheville avec fusées de détresse, les cartouches autour de la ceinture, bref.. tous ces détails qu'on ne remarque pas forcément, mais qui font que cette tenue est finalement bien plus complexe que ce qu'on aurait pu penser.

 Le jour du départ approchait et le costume se terminait. il ne manquait plus que le casque. je comptais en commander un sur internet, mais il était indisponible ou n'arriverait pas à temps pour le film... et en plus... il faut reconnaitre que ce n'est pas donné... tant pis, j'irais voir le film sans casque.

 Le jours du film, nous voila, ma fille, mon fils, mon épouse et moi, devant la salle de cinéma à attendre l'ouverture. Très peu de personnes sont déguisées, normal, c'est la projection de 10 heures20... les animations n'ont lieu que le soir à partir de 19 heures. Mais je m'en fout.... "JE SUIS EN COSTUME DE PILOTE DE X-WING!!!!" un rêve de gosse... Un Kylo Ren arrive avec une pancarte "vas y papi, montre leur à ces rebels". Il accepte gentiment de poser avec moi,100_8883 puis, nous prendrons aussi quelques photos avec ma petite famille...15571031_10211391829217271_1796410912_n15497836_10211391829537279_1288752112_n puis d'autre avec des personnes qui voulaient poser avec des heros de la résistance... bref, je nageais dans le bonheur.

 Les portes du cinéma ouvrent et à l'interieur, quelques photos géantes et décors en carton nous donnerons l'occasion de faire une nouvelle série de photo.15554997_10211391831897338_1628389807_n15497865_10211391830577305_1876872284_n

  Le film passe, nous sortons... je suis fier de porter ce costume qui maintenant a vécu une magnifique bataille spatiale.

 Nous rentrons à la maison le soir même... bon le costume est beau, mais un pilote sans casque, c'est juste un bonhomme en combi...

 Avant de partir de Marseille, j'ai acheté une sphère en polistyrène de trente centimètres, certain que ça pourrait m'être utile... vous allez pas me croire, la chance a voulu que l'interieur de la sphère fasse pile la dimension de la coque du casque et l'extérieur, celle du cache visière...

 Je traçais donc à l'intérieur la forme principale du casque, créant des bordures avec des piques à cocktails et du ruban adhésif de peintre, après l'avoir abondamment plaqué de ce même ruban dans l'espoir d'un démoulage sans encombre...

100_8889  Quel matériau utiliser pour faire cette coque de casque? après avoir envisagé de la résine, je me décidais pour du papier journal enduit de colle à tapisserie ainsi que de la colle à bois pour une plus grande rigidité. je badigeonnais donc l'intérieur de ces demies sphère copieusement de colle, puis de papier journal découpé en bandelette. Après une dixaine de couche, je décidais de laisser sécher ça la nuit... le lendemain, c'était carrément pas sec...100_8891 je décidais d'attendre encore une journée... le lendemain, l'humidité, n'avait pas concédé beaucoup de terrain, aussi, décidais-je d'employer les grands moyen. Je déposais ces coques au four à 85 degrés espérant ne pas bruler le polistyrène... après plus de quatre heures de cuisson, les demies coques étaient enfin prêtes a être démoulées... et le résultat fut surprenant... elle n'étaient pas si moche que ça... elles étaient certes flétries, mais qui ne le serait pas après deux jours et demi passé dans un liquide visqueux???^^100_8894

 Je les laissais donc sécher complètement de façon naturelle ce coup ci, avant d'attaquer la suite...100_8895

 Pour le protège visière, après avoir hésité à utiliser la même technique, je me décidais à sacrifier la boule pour concevoir cet pièce.100_8896 comme la coque, elle sera conçue en deux parties symétriques.100_8897

 Ensuite, dans du carton, je confectionnerais la crète du casque.

100_8898  Les volumes principaux finis, il fallait penser maintenant à la finition. Pour lisser tout ça, je sortais les vieux pots de bouche fissures datant du chantier de la maison, et le mélangais avec un peu d'eau, pour le rendre plus maléable, et de la colle à bois, pour l'étanchéité et la solidité.

 Là encore, le résultat ira au dela de ce que j'avais espéré.et je collais enfin les pièces du casque entre elles.100_8908

 Après quelques couches de verni et du ponçage à l'eau pour qu'il soit le plus lisse possible, je commençais à le peindre...

 Je ne voulais pas un casque avec un marquage connu, ni un avec le symbole de la rebellion.100_8934

 Les couches et les masquages se suivirent,100_8939 Petit à petit le casque apparaissait dans toute sa splendeur. quelques retouches au pinceau sur les endroits ou la bombe avait débordé et beaucoup de couche de vernis pour qu'il soit bien brillant avant d'attaquer la patine.

100_8946

100_8949  Une fois le vernis bien sec, je commencais à donner un bon coup de papier de verres sur le casque flambant neuf, insistant à certains endroits pour que la couche de peinture inférieure apparaisse. ensuite, avec un bon gros pinceau, je barbouillais ce dernier d'une couleur sable, puis essuyais rapidement la peinture avec un papier absorbant laissant des traces dans les creux. Après quelques marquages, l'extérieur du casque est terminé... j'en suis content, il est beau... il faut maintenant faire l'intérieur.100_8956

 J'ai la chance de connaitre un sellier et dernièrement, j'ai vidé ses poubelles et récuperer différents morceaux de faux cuir qu'il utilise dans son atelier.100_8961 Du coup, j'ai pu confectionner une bande assez longue pour entourer les bordures de la coque. La colle néoprène sera parfaite pour permetre au deux matières de bien adhérer.

 Une sangle de manutention, fera la jugulaire et sera collée à l'interieur du casque et du carton sera coupé et plié pour faire la mentonnière.

 Après avoir confectionné un gabarit en carton des lunettes, je m'essayais au thermoformage. Une feuille plastique assez épaisse, collée avec du ruban adhésif aluminé sur un cadre en bois. Le tout au four à 145 degrès.... une dixaine de minutes à peine... un coffre avec des trous confectionné l'été dernier pour une première tentative de thermoformage, un aspirateur... et une prière....^^ et encore une foi, la chance a frappé...100_8971

 Mon copain Florent, teindra les lunettes en orange.

 Le micro sera fait dans une tige de nettoyage pour ordinateur... ça resemble une brosse de maquillage, mais c'est bien moins doux.

 Au final, je suis très content du casque...

100_8983

100_8984

100_8981

il est un peu étroit et pour le mettre, je suis obligé d'enlever les lunettes, mais il ne fait pas mauvaise figure au milieu de casque du commerce et surtout, il est bien bien moins chèer... la boule de polistyrène nous a couté moins de 5 euros... (parce qu'elle était en solde me rapelle ma chérie...^^) le reste, je l'avais déja...

 Du coup, ben... nouvelle scéance de photo avec ce coup ci le costume complet...

100_8995

100_8996

100_9000

100_9003

100_9002

100_8998

 La confection de ce costume, m'a vraiment plu, du coup, je sais pas si je vais pas en faire d'autres... en plus devinez ce que le Papa Noel m'a apporté??? le livre sur les costumes de la trilogie originale... il est magnifique... et plein de bonnes idées de futurs projets...^^

 Mais ça, c'est une (voire deux trois ou plus) autre(s) histoire(s)... A bientôt.