Depuis deux ans, je collectionne la série du Faucon Millenium chez altaya ou chez De Agostini suivant le Pays où l'on habite.

 Je l'ai monté au fur et à mesure et le montage en lui même n'ayant pas de difficulté insurmontable, je me passerai ici de vous le décrire étape par étape, par contre je vais commencer une petite série d'article reprenant les modifications faites sur ce modèle ainsi que sur la peinture de la bête qui est tout simplement magnifique.

 Je vous ai déjà parlé sur ce blog de mon amour inconditionnel pour les vaisseaux de l'univers de Georges Lucas et Altaya nous offre l'opportunité de posséder une réplique très fidèle du modèle de tournage utilisé à partir de l'empire contre attaque (Star Wars: empire strike back). Deux ans, ça peut sembler long, mais finalement, c'est un bon format car à l'arrivée, on a une superbe pièce, en s'abonnant, on reçoit six numéros toutes les six semaines, ce qui est bien car on languit les numéros et la somme de travail n'est pas trop importante, ce qui ne lasse pas le maquettiste un peu tête en l'air que je suis. Et ça permet d'étaler les frais sur une maquette qui au final n'est pas donnée... Personnellement, quand on nage un peu dans l'univers de la collection star wars, au final, ce faucon n'a pas un prix si excessif que ça et dans quelques années, je ne serais pas surpris qu'il se vende à des tarifs bien plus importants.... mais revenons à nos moutons...

 Même brut de montage, l'engin est très présentable, mais une petite retouche ou deux ne lui font pas de mal et en particulier, le cockpit qui est très minimaliste, bien que le système de transparence sur la cloison du fond soit très malin. Pour avoir vue le vrai, le cockpit est bien moins détaillé sur la maquette de tournage, mais elle n'était pas à l'origine faite pour y poser son nez dessus afin de voir l'intérieur.

 Du coup, je me suis lancé dans la customisation du cockpit.

 La première étape fut (comme d'habitude) la recherche de document... internet n'est pas ingrat sur ce sujet et on arrive à trouver beaucoup de photos du décor utilisé dans les différents star wars. (attention, les cockpit diffèrent d'un film à l'autre). En toute logique, j'ai choisi le cockpit de l'empire contre attaque.

 Le travail débuta par un enrichissement des détails à l'interieur même de la bulle de pilotage, sur les montants des verrières ainsi que sur leurs côtés. Il n'y avait carrément rien à ces endroits et je commençais à rajouter des fils de télephone et des petits morceaux de carte plastique pour détailler tout ça.100_8841 Après avoir pris quelques mesures...(à l'intérieur de la pièces, c'est pas facile) je découpais une pièce trapézoïdale dans de la carte plastique de 0,5mm puis,100_8842 je détaillais des volumes et des formes géométriques différentes.100_8844 sur le coté des montants latéraux, je plaçais des fils téléphones à moitié dénudés pour représenter des pistons ainsi que des manettes au plafond. Enfin, deux morceaux furent gravés avec des losanges et collés de chaque côté des manettes pour représenter une espèce de matière molletonnée à cet endroit.100_8848 Des barres en carte plastique furent rajoutées sur les montants longitudinaux pour leur donner un peu de relief et de l'épaisseur.100_8850

  Après avoir détailler la verrière, je m'attaquais au pupitre de pilotage. Je n'ai pas utilisé les montants latéraux fournis, par contre, je me suis servi du sol et de la console principale. Sur le modèle, on devait y placer un autocollant...'--

 Du coup, j'ai commencé à confectionner les bords du poste100_8851 en faisant très attention que tout s'ajuste parfaitement avec ce qui avait déjà été fait.100_8857 Une fois les volumes obtenus, il suffisait de détailler un peu tout ça toujours avec la carte plastique de 0,5mm que l'on trouve dans toutes les bonnes boutiques de maquettisme...100_8860 Pour le viseur, plusieurs restangles évidés on étés collé les un sur les autres, les volumes autour de la console sont assez simple à réaliser et les boutons et autres sont eux encore faits de cercle, carrés et rectangles de tailles diverses.100_8865

Pour animer tout ça, j'ai continué en perçant une centaine de trous à la mèche de 0,5mm et j'y ai glissé de la fibre optique. je prendrais la lumière à l'arrière du cockpit avec la plaque de Led fournie... Malheureusement, à force de manipulation, de trops grandes tortions et d'un mauvais choix de colle, la plupart (presque toute en vrais) ne marcheront pas... on ne peut pas réussir à tous les coup...^^100_8873

 Une fois tout en place et tout peint, l'effet est saisissant et la suite va aller bien plus loin que ce que j'avais prévu...

100_8876

100_8877

100_8878

100_8881

 Mais ça, c'est une autre histoire...