des fourmis dans la tête

04 août 2019

cockpit de x-wing 1/4: chapitre 4: R2D2 et détail arrière.

 Le fuselage terminé, il fallait commencer a se pencher un peu sur les occupants de ce véhicule.

 Je me lançais donc dans la construction de son droïde embarqué: R2D2.

 Le plus complexe dans ce droïde, c'est son dôme. ça ne se fait pas facilement avec du carton. du coup, je prenais une boule de Noël transparente comme base. pour confectionner les trapes, je fit un thermoformage de la demie sphère utilisé.

100_9543

 Pour un rendu plus homogène, le corp sera entièrement réalisé en carte plastique. et le cylindre fut vite fait.

 Comme je n'avais pas assez de carte plastique pour construire le model entier, je me contentais d'en faire les 3/4. de toute façon, en faire plus ne servait à rien et au vue du résultat final, un demi corp aurait largement suffit.

100_9547

 Pour les "yeux", j'utilisais des perles en bois sortient tout droit de ma réserve.

100_9550100_9553

 Le reste du R2, n'est pas tellement compliqué à construire, c'est surtout des collage de pièces les unes sur les autres. pour les jambes, après avoir obtenue la forme principale, les détails furent ajoutés.

100_9565

 Après une bonne dose de patinage, mon R2 était enfin terminé. il posera fièrement au côté de son Homologue au 1/12e de chez Bandai.

100_9573

100_9575

100_9780

100_9783

 J'attaquais dans la foulée la partie mécanique qui se trouve juste derrière mon astro-droïde en partant comme d'habitude d'une base de carton épais sur lequel fut dessiné les futures détails.

100_9582

 Pour l'espèce de donuts a l'arrière du D2, j'utilisais un couvercle de glace utilisé dans une célèbre chaine de restauration rapide.

100_9584

 pour le reste, c'est toujours un empilement de pièces diverses découpées dans du carton plus ou moins épais.

100_9590

 Quelques pièces restèrent un peu plus complexe a confectionner, mais ne m'ont pas poser de problème particulier.

100_9605100_9610


100_9614

 Une fois fini, l'ensemble est assez beau et recevra une sous-couche de peinture noir

100_9616

 puis une couche un peu moins unie de gris.

100_9620

 enfin, le tout fut honorablement patiné avec différentes couleurs.

100_9784

100_9786

 Tout ce petit monde prendra sa place sur le fuselage du X-Wing en attendant les ailes...

100_9787100_9788100_9789

 ... Mais ça, c'est une autre histoire.

 à bientôt, que la force soit avec vous.

Posté par pascart05 à 15:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


05 juillet 2019

cockpit x-wing 1/4: chapitre 4: les réacteurs.

 Le scratch est une discipline déjà fastidieuse en elle même, mais la construction de plusieurs pièces différentes est très stimulant... par contre construire plusieurs fois la même pièces c'est parfois légèrement démotivant... et là, il y en avait quatre a faire.

  Pour faire l'ossature des réacteurs, je commençais par construire une base en vieux calendrier... (le plus vieux était de 2014... quand même hein???).

100_9657

100_9660

100_9664

100_9665

100_9667

 Afin d'obtenir de jolis cylindres, je couplais les réacteurs par deux et les recouvrais de carton plume préalablement entaillés pour bien épouser la forme initiale. une fois la colle sèche, j'avais plus qu'a couper aux joints de mes structures et j'avais la base pour deux réacteurs.

100_9669100_9670

 Une foi les pièces séparées, la mise en volume commença avec du dépron (feuilles de polistyrène de quelques millimètres d'épaisseur.

100_9638

 Ensuite le long travail de détaillage commence. et je ressortais allègrement mes boites de biscottes du placard. l'effet tôles sur les entrées d'air du réacteur fut obtenu en coupant des bandes de 6 mm de large et collées les unes à côté des autres.

100_9677100_9690

 

 Ensuite je m'attaquais à la construction de la turbine en découpant chaques pales et en les collant chacune les unes sur les autres pour avoir un léger relief.

100_9692

100_9693

100_9698

 La séparation entre le haut et le bas de chaque réacteurs sera découpé dans les calendriers.

 Arriva enfin la construction des cônes de turbine... et là... c'est quand même très très long...

100_9703100_9705

 Bref, 344 pièces plus tard, les cônes des turbines étaient terminés... un coup de peinture sur tout ce petit monde et je pourrais attaquer les ailes...

100_9714

100_9716

100_9717

100_9722

100_9724

 Mais ça, c'est une autre histoire.

 A bientôt, que la force soit avec vous.

Posté par pascart05 à 10:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 juin 2019

cockpit x-wing 1/4: chapitre 3: pose des tôles et peinture.

 La structure finie, je pouvais m'attaquer à la pose des tôles. Il me restait du beau carton bien lisse pour ce chantier et je commençais donc à poser quelques pièces pour voir si c'était la peine de continuer. Le résultat étant plus que correct, je fit le dessus de la carlingue avec ce magnifique matériau.

100_9454

100_9457

100_9475

100_9477

100_9480

Il ne m'en restait malheureusement pas assez pour habiller complètement la carlingue, aussi je pillais un autre partie de mes réserves...^^ 

100_9485

 

100_9486

 

100_9487

 

100_9490

 

 Une fois terminé, l'habitacle reçu une couche de noir et l'exterieur un aprêt gris clair. Après avoir couvert le gris d'un leger voil blanc, je m'attaquais au marquage de l'engin. le rouge, le bleu, le jaune, le tout, à la bombe de peinture que l'on trouve dans tout les magazins de bricolage.

100_9491100_9492

100_9493

100_9498

100_9502

 Certe, le bleu est un peu trop foncé et le rouge pète un peu trop aussi, mais après tout, peut être que le droïde entre deux batailles s'est fait un petit plaisir de carrossier en peignant le X-Wing de son humain préféré, comme il l'avait déjà fait avec le pod-racer d'Anakin...^^.

 Une foi la maquette bien propre, elle subit une lourde patine au pinceau de plusieurs nuances de gris et les joints de tôles seront repris avec un lavis de gris antracite.

100_9512

100_9514

100_9537

100_9539

100_9541

Le résultat est pas mal, mais le vaisseaux est encore un peu trop longiligne... il faudrais voir à lui rajouter des réacteurs....

 Mais ça, c'est une autre histoire...

Que la force soit avec vous.

Posté par pascart05 à 16:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

07 mai 2019

cockpit x-wing 1/4: chapitre 2: le fuselage

 La structure étant terminée, il faut désormé plaquer tout ça. Et oui, ce n'est pas l'avion de Wonder Woman, il n'est pas invisible.

 Le fuselage est découpé dans du contre-plaqué de 5mm d'épaisseur. il restera assez souple pour épouser les courbes de la structure tout en assurant une rigidité importante.

100_9411

 Là encore le procéssuce est assez long. De plus le mauvais temps bloqua l'avancé des travaux. Comme il y avait pas mal de contreplaqué à couper, et dans le but ultime de sauvegarder la paix dans le foyer famillial, les découpes se font dehors.

 Profitant d'une accalmie et bravant le froid, je commençait le débitage des pièces et les fixaient dans la foullée.

100_9414

 

 Comme la structure était correcte, tout se passa relativement bien.

100_9419

 J'en profitais pour faire la verrière et avant de boucher le dessous, j'immortalisais le système de manipulation du personnage.

100_9420

 Une foi tout vissé, il restait quelques joints bien visible, mais ils seront bouché avec la couche de carton qui sera posé après les tôles.

100_9421

 La pose du carton ne posera pas vraiment de problème et comme je ne dépendais plus du temps pour travailler sur la maquette, ce fut assez rapide.

100_9448

100_9456

 J'en profitais pour travcer les futures tôles au feutre noir. ce qui me donna une assez bonne idées de ce que sera le fuselage fini.

100_9465100_9466100_9467

 Mais ça, c'est une autre histoire.

 Que la force soit avec vous.

 A bientôt.

Posté par pascart05 à 10:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 février 2019

cockpit x-wing 1/4: chapitre 1: structure.

 Nouveau chantier, nouveau chalange.

Toujours dans le but de faire un petit film sur notre saga préférée ( Star Wars au cas ou certains ne suivraient pas), je me lance dans la construction d'une partie de x-wing a l'echelle 1/4.

 Cette maquette sera destinée a faire des gros plans sur le pilote et sur sont droïde astromécano.

 Après avoir hésité longtemps sur l'échelle (au début, je voulais faire une maquette à l'echelle des marionnettes, mais elle aurait été bien trop grosse), je décidais donc de la créer au 1/4.

 Pour les plans, je partais de la maquette finemolds au 1/48e.

100_9320

100_9324

 Après quelques jours de planification, je me lançais dans la construction. Pour cette maquette qui sera filmée de près et qui subira pas mal de manipulations, je voulais faire dans le solide, du coup, je partais sur une ossature bois.

100_9326

 La structure sera construite autour d'une tringle a rideau en bois pour assurer une solidité sur sa longueur. l'ossature sera faite en contre-plaqué consolidé par des liteaux bois, le tout sera agrémenté de systèmes plus ou moins complexes permetant de manipuler le pilotes et le droïde hors champ.

100_9327

 Une fois la structure assemblée, la bête mesure plus d'une mètre cinquante.

100_9328

 C'est un monstre.

100_9329

 

 Je vais pouvoir commencer à cloisonner tout ça.

100_9330

 Mais ça, c'est une autre histoire.

 A bientôt.

 Que la force soit avec vous.

Posté par pascart05 à 09:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,


07 janvier 2019

Speeder Bike échelle 1/4 chapitre 4: le scoutrooper, cosplay au 1/4.

 Le speeder bike fini, il ne pouvait pas rester sans pilote. Et, bien que pour mon (éventuel) film tiré de l'univers de star wars, j'ai besoin d'un Luke, pour les expositions futures, il me semblait plus judicieux d'y mettre un éclaireur impérial.

 Je commençais donc la confection du corps.

100_9135

 Le but ultime étant de l'animer comme une marionnette mais qu'il tienne quand même sur la moto, les articulations des jambes seront en cable électrique tandis que le haut du corps sera fait en ficelle. pour garder un semblant de squelette, les os seront représentés par des tubes aluminium séparés de perles en bois. pour donner un aspect "charnu" à ce pilote, le tout sera recouvert de mousse de tapis de sol.

100_9158

 Les pieds seront sculptés dans du balza.

100_9133

 Pour confectionner la combinaison, après un premier échec dû à un tissu très épais,  je pris du tissu assez élastique et très fin qui n'entravait pas les mouvements du personnage.

100_9162

100_9164

100_9202

 Dans le but de donner un maximum de réalité à ce personnage, je décidais de créer son armure par thermoformage. Les matrices furent réalisées principalement dans du carton et après quelques ajustements, je me retrouvais en possession d'une magnifique armure de scoutrooper au 1/4... Je vous mentirais en disant que tout à été réussi du premier coup. Malheureusement, je n'avais pas de plastique blanc sous la main, donc, les pièces on été confectionnées dans du plastique transparent qui sera peint à la bombe plus tard.

100_9175

100_9181

100_9095

100_9104

 Les bottes ont posé aussi pas mal de problèmes. Le premier (faux) cuir utilisé était bien trop épais et en plus de trahir l'échelle, empêchait tout mouvement au niveau de la cheville, heureusement, mon épouse couturière à ses temps perdus, a une collection de tissus assez important et dans le lot, il y en avait un qui convenait parfaitement autant au niveau texture que souplesse. Une fois mis en place, la semelle des bottes faites en carton fut collée à l'ensemble et le rendu final est spectaculaire.

 

100_9215

 Les gants sont les seules pièces que je n'ai pas été obligé de faire plusieurs fois.

100_9198100_9204

 Pour l'arme du personnage, je retournais à mon matériau de prédilection: le carton et les cylindres bois.

100_9234

100_9235

100_9241

100_9248

 Il ne me restait plus qu'a habiller mon personnage car dans le but ultime de ne faire qu'une ossature, et plusieur costumes (scoutrooper et Luke) il est complètement changeable... (difficulté de plus, mais que voulez-vous, quand on aime se mettre dans la galère on ne choisit jamais la facilité).

100_9232

100_9259

100_9261

100_9260

Et voilà, le pilote est fini. Je le pose sur son engin et le rendu est terrible. Je dit ça à chaque fois, mais c'est la maquette dont je suis le plus content. Elle est superbe et les premiers essais d'animations sont très prometteurs.

100_9262

100_9264

100_9266

100_9271

100_9279

100_9280

 Je vais pouvoir attaquer une autre maquette, encore plus grosse et j'espère aussi spectaculaire...

Mais ça, c'est une autre histoire...

Posté par pascart05 à 12:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

31 décembre 2018

centième message

Comment mieux finir l'année qu'en ecrivant le centième message de ce blog commencé maintenant il y a 4 ans.

L'occasion du coup de faire un petit bilan de ce que nous avons vécu ensemble.

Beaucoup de sujet traitant de réalisation sur un sujet casi innépuisable qui est Star Wras bien sûr. dont le premier était sur la maquette du X-Wing de fine molds au 1/48e. Puis les articles se sont suivient passant de kit a des maquettes en scratch, des snowspeeder au dernier né le speederbike en passant pas les costumes. Bref en tout plus d'un tier des articles traitent de la saga imaginée par Georges Lucas.

Nous avons aussi suivi la confection de la déco du mariage qui nous a donné pratiquement un an de travail avec ma petite famille.

Sont venus aussi la conception de décors et de marionnettes à animer image par image.

Les reliques du bon vieux temps ont été aussi des sujet passionnants, retarçant l'histoire et l'évolution d'une bonne partie de ma vie de maquettiste.

La période regrété des spectacles géant que l'on faisait avec ma charmante épouse.

Bref. tout ces sujets qui me tiennent à coeur.

Sans titre-1

Mais finalement, au bout du centième article, la question se pose: comment en suis-je arrivé là?

La répone la plus évidente, serait grace à Georges Lucas qui a révolutionné le cinéma de science fiction, mais pas seulement.

Depuis tout petit, je suis attiré par des films extrahordinaire tel que King Kong de 1933 (LE CHEF D'OEUVRE) dont les effets spéciaux sont de Willis H-o Brien. Cet homme qui a inspiré Ray Harryhausen, le génial créateur des effets de Jason et les argonautes, qui a inspiré a son tour Phil Typpett l'animateur du Ed220 de robocop qui a son tour inspira Nick Park, le créateur de Wallace et Gromit.

Et là, je ne parle que de l'animation image par image, pensont aussi a Jim Henson, l'inventeur du muppet show, mais aussi réalisateur de dark cristal, Frank Oz, le génialissime manipulateur de Yoda, Stuart Freeborn son créateur ainsi que papa de Chewbacca, John Mollo, le costumier des deux premier star wars, pour continuer avec cette saga, comment ne pas citer Ralph Mc Quarrie directeur artistique de la première trilogie, Joe Johnston, Lorne PetersonJohn Dykstra, les artisant des effets spéciaux révolutionnaires

Pour finir, les réalisateurs qui m'ont aussi fait réver, Steven Spielberg (Indiana Jones, rencontre du troisième type, les dents de la mer), Stanley Kubrick et son incroyable 2001,James Cameron (terminator, titanic,avatar) Perter Jackson (le seigneur des anneaux) et bien sur Walt disney...

La liste est si longue qu'il serait impossible de tous les citer (je n'ai entamé qu'une partie des magiciens du cinéma et je n'ai même pas parler de la télé... pour vous dire.

Pour clore cet article, je voulais remercier les personnes qui me soutiennent de prèt ou de loin (sur les réseuax sociaux entre autre) les personnes qui viennent visiter ce blog de beaucoup de nations différentes, mes amis, ma famille (frères soeurs parents), mes enfants (Laurent et Morgane) et surtout, mon épouse (Marie-Laure) qui supporte quotidiennement cette passion tout les jours plus envahissante, qui me soutient, qui m'aide (parfois) et qui m'aime... et que j'aime aussi.

Pour cette année 2019, je vous souhaite la santé bien sur, mais surtout de garder et de réaliser vos rêves d'enfant.

Pour moi, 2019 devrait être l'année du challenge... encore...^^

Mais ça, c'est une autre histoire

Posté par pascart05 à 22:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 octobre 2018

Speeder bike échelle 1/4 chapitre 3: montage peinture et montage final

 Après avoir fini de confectionner les pièces, il me languissait de peindre un peu tout ça. Comme je vous l'ai dit dans des articles antérieurs, quand on utilise beaucoup de matériaux différents, c'est en passant une première couche de peinture que l'on voit l'objet apparaître tel qu'il est.

100_9086

100_9088

100_9089

 La maquette fut donc recouverte d'une première couche de noir mat. Je fis au passage aussi quelques essais de couleur sur certaines pièces dont les ailerons avant et la plaque inférieure. Comme je suis un incorrigible impatient, j'en profitais pour commencer à patiner un peu le moteur par un brossage de couleur argent de la marque humbrol. Ces derniers temps, j'ai tendance à revenir un peu à mes amours de jeunesse côté peinture, laissant de côté l'acrylique. Bien qu'ayant un temps de séchage assez long, la peinture glycéro est beaucoup plus pratique pour certaines techniques de peinture dont les brossages à sec.

100_9091

 Pour des raisons pratiques, je laissais la maquette en pièce tout le temps de la peinture. Certaines zones sont très difficiles à atteindre lorsque la maquette est montée. Après avoir fait un joli speeder bike sorti d'usine, il subit un vieillissement digne de la fôrêt d'Endor... en fait non... digne de après la bataille d'Endor... des éraflures de partout, des taches des brûlures. et même la couverture de survie à l'arrière, fut agrémentée de pigments en poudre... (il faut pas trop peindre les tissus, quand ça ne les déforment pas, ça fait ressortir les fibres).

 

 La peinture finie, je plaçais toutes les pièces au sol comme je l'avais fait jadis avec le X-Wing.

 

X-Wing studio scale chapitre 7:

"- Cet homme est fou." "- Qui est le plus fou? le fou ou le fou qui le suit?" hé hé. Bon, "ce n'est pas le moment de tenir une conférence", j'ai un article à écrire...^^ Me voila donc en possession de toute les pièces pour assembler un X-Wing à l'échelle 1/20.

http://bricomaximini.canalblog.com

 

 Evidemment, il y a moins de pièces sur le speeder Bike, mais l'effet est sympathique quand même.

100_9114

 

 Le scout trooper qui dort en moi commençait à s'impatienter aussi je montais l'engin.

 Il n'y eut pas de difficulté particulière et une demie heure plus tard, j'étais en possession d'un magnifique speeder bike sorti tout droit de star wars: le retour du Jedi.

100_9119

100_9123

100_9125

100_9129

100_9131

 Le soleil n'était pas radieux ce jour là, mais la séance de photos se passa quand même a l'extérieur.... il est beau, j'en suis très content... bon... je vais faire quoi maintenant...

 Ceci est une autre histoire. A bientôt.

 Que la force soit avec vous.

Posté par pascart05 à 16:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

17 octobre 2018

Speeder bike échelle 1/4. Chapitre 2: la carrosserie.

 Le chassi terminé, il fallait faire maintenant la carrosserie. Celle-ci posait le problème des parties arrondies, impossible à faire en solide avec les matériaux utilisés d'habitude, aussi, je me replongeais dans la technique du thermoformage.

 Ne maitrisant pas trop cette dernière, je commençais par les pièces qui posaient problème. Si je n'y arrivais pas, ce n'était pas la peine de continuer et il faudrait chercher une manière alternative de faire les choses.

100_8950

100_8955

100_8957

100_8958

100_8960

100_8961

Je sculptais donc du styrodur dans le but d'obtenir un nez et les sacoches latérales.

 A ma grande surprise, tout se passa assez bien, du coup, je pouvait continuer la carrosserie.

100_8924

100_8925

 Je décidais de contruire le reste de manière plus traditionnelle en utilisant mon carton préféré au lieu de tout faire en thermoformage. Je dois garder cette technique uniquement pour les pièces posant problème.

100_8931100_8934

 

 

 Pour la partie inférieure de la maquette, je me construisis un gabarit qui donnera l'arrondi souhaité au carton. En collant le carton en couche, on lui donne les courbes que l'on veut. Une fois la colle sèche, il les garde. (dit donc, il est en pleine forme ton carton... pourtant, il en a prit une sacrée couche...^^..... ok, c'est nul).

102_9021

 

102_9026

 

102_9027

 

102_9030

 

102_9029

 

 Un autre défi de ce projet, c'est le guidon... on peu pas dire que les maquettistes de chez ILM ont fait dans la simplicité... la forme est assez complexe et le plus gros challenge, sera de le faire tenir en place.

100_8963

 

100_8968

 

100_8970

 

 Enfin, le tableau de bord qui malgré une simplicité apparente, finira de me rendre aveugle à force de regarder des photos de faible résolution pour voir les détails indispensables à la crédibilité du véhicule.

 Et c'est pas pour me plaindre hein, mais les types, ils auraient pu quand même éviter de faire 5 leviers de commande sur cette moto... trois auraient largement suffit... deux même... bref... faire les leviers de commande s'avéra fastidieux.^^

100_9054

 

100_9055

 

100_9056

 

 Viendra enfin la peinture, puis le montage final.

 Mais ça... c'est une autre histoire.

 May the force be with you... Ever.

Posté par pascart05 à 15:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 octobre 2018

Redresseur de fil.

 Lorsque l'on fait du scratc, on à besoin de beaucoup de materiel divers dont, du fil électrique qui, s'il ne sert pas a allumer nos oeuvre, peut être utiliser pour détailler les maquettes.

 Qui ne s'est pas énervé après un mysérable morceau de fil de fer pour lui donner un aspect lisse?

 Donc, aujourd'hui, je partage un petit bricolage qui permet de rendre ce morceau de fil tortueux en un bout bien plus présentable.

 Pour ce faire, il vous faudra: trois bouts de bois (contreplaqué ou autre), quatre tubes aluminium de 8 de diamètre, quatre tubes d'aluminium de 12 de diamètre un peu moins long et des vis...

100_9063

 Les images étant bien plus parlante que des mots (tient je vais mettre ça dans un recueil philosophique) je vous laisse découvrir le procédé dans celles qui suivent.

100_9064

100_9065

100_9066 Une foi la machine terminée, il suffit de placer le fil a l'interieur... alors certe, pour l'instant on dirait pas que ça va marcher... et on tire toute la longueur du fil à travers les rouleaux

100_9067

100_9070

 A l'arrivée, un fil pas vraiment droit, mais bien plus lisse qu'au départ et donc, plus présentable.

 A bientôt.

Posté par pascart05 à 17:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]