des fourmis dans la tête

15 octobre 2017

Faucon millenium Altaya (deagostini) chapitre 2

 Le pupitre de pilotage terminé, il fallait que je me mette à la construction des cloisons arrières.

 Après un examen minutieux des tableaux, il me semblait évident que le cockpit fourni était bien trop court, du coup, je décidais de tout refaire.

 Quelques calculs savant plus tard, la décision fut prise de ralonger l'ensemble de 1,4cm. Comme la maquette n'est pas prévue pour ça, il fallut donc commencer à raboter les picots à l'intérieur du couloir afin de faire rentrer la future pièce à son emplacement.102_9286

 Je commençais par la cloison du fond en laissant une place pour la porte fournie qui bien qu'un peu profonde, était assez bien détaillée. Sous le disque, je laissais une place pour faire passer la fibre optique venant de la console de pilotage.102_9287

 Ensuite, avec de la carte plastique de 2mm, je rallongeais le plancher.102_9288

 Au début, je pensais faire un cylindre autour du cockpit, mais celui ci me prendrait trop de place, aussi, je décidais finalement de construire chaque panneaux séparément puis de les monter ensemble une fois que tout serait fini.

 La porte du fond me faisait vraiment trop de peine à rester aussi en profondeur dans ce passage, du coup, n'en étant plus à ça près, elle fut reconstruite avec de la carte plastique de 0,5mm et placée dans la porte à une profondeur bien plus raisonnable.102_9291

102_9293

 Je m'attaquais enfin à la construction du panneau du fond, pour ce faire, trois couches de carte plastique de 0,5mm furent utilisées:

-Le fond en forme circulaire, mais ajouré au niveau des bandes lumineuse et recouvert de bande adhésive aluminée pour stoper la lumière venant de l'arrière

-La plaque principale taillée de façon à pouvoir recevoir les futurs panneaux latéraux et entière ce qui permettra plus tard en utilisant la plaque Led fournie d'avoir un semblant de luminosité.

-Les plaque de panneaux de controle qui permet de séparer visuellement les différentes parties.

 Ensuite, je perçais quelques trous au mini-forets de 0,3mm et 0,5mm pour avoir en transparence, les boutons lumineux.102_9295

 Enfin, je pu commencer le détaillage de cette partie en collant de nombreux petits morceaux de carte plastique de formes géométriques simples.

102_9300

102_9362  Le tableau terminé, et après avoir confectionné les tables latérales pour les navigateurs en plusieurs couches de carte plastique de 0,5mm, il fut peint et mis en place temporairement pour un test lumière...102_9365 étant "assez" satisfait du résultat, je pouvais m'attaquer à la suite.102_9368

 Les panneaux de dessus ont une ribambelle de petits interrupteurs bien alignés.

Pour les représenter, je décidais d'utiliser du fil nylon que je placerais dans des trous prévus à cet effet. Le problème était d'arriver à les placer tous à la même longueur. aussi, un gabarit de montage fut construit dans de la carte plastique de 1,5mm,102_9373 En le plaçant côté visible, les fils seront tous de la même longueur.102_9377 Puis je m'attaquais au détaillage... quelques volumes boutons et autres fils de cuivre dénudés ou pas me donneront une impression de détail bien suffisante.102_9378 et enfin, la peinture...102_9380102_9383 à voir comme ça, super grossi, ça rend pas terrible, mais je vous promets que le niveau est largement suffisant.102_9384

 Pour finir, les panneaux latéraux furent construits, toujours avec les mêmes techniques.102_9403 102_9404et mis en place sur la cloison du fond.102_9412

 Le cockpit était terminé et je pouvais enfin le monter, sauf, que après tout ce travail, les fauteuils des navigateurs fournis par altaya, ne me plaisaient plus...

 Mais ça, je vous le raconterais la prochaine fois.

Posté par pascart05 à 11:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


01 octobre 2017

Faucon millenium Altaya (deagostini) chapitre 1

 Depuis deux ans, je collectionne la série du Faucon Millenium chez altaya ou chez De Agostini suivant le Pays où l'on habite.

 Je l'ai monté au fur et à mesure et le montage en lui même n'ayant pas de difficulté insurmontable, je me passerai ici de vous le décrire étape par étape, par contre je vais commencer une petite série d'article reprenant les modifications faites sur ce modèle ainsi que sur la peinture de la bête qui est tout simplement magnifique.

 Je vous ai déjà parlé sur ce blog de mon amour inconditionnel pour les vaisseaux de l'univers de Georges Lucas et Altaya nous offre l'opportunité de posséder une réplique très fidèle du modèle de tournage utilisé à partir de l'empire contre attaque (Star Wars: empire strike back). Deux ans, ça peut sembler long, mais finalement, c'est un bon format car à l'arrivée, on a une superbe pièce, en s'abonnant, on reçoit six numéros toutes les six semaines, ce qui est bien car on languit les numéros et la somme de travail n'est pas trop importante, ce qui ne lasse pas le maquettiste un peu tête en l'air que je suis. Et ça permet d'étaler les frais sur une maquette qui au final n'est pas donnée... Personnellement, quand on nage un peu dans l'univers de la collection star wars, au final, ce faucon n'a pas un prix si excessif que ça et dans quelques années, je ne serais pas surpris qu'il se vende à des tarifs bien plus importants.... mais revenons à nos moutons...

 Même brut de montage, l'engin est très présentable, mais une petite retouche ou deux ne lui font pas de mal et en particulier, le cockpit qui est très minimaliste, bien que le système de transparence sur la cloison du fond soit très malin. Pour avoir vue le vrai, le cockpit est bien moins détaillé sur la maquette de tournage, mais elle n'était pas à l'origine faite pour y poser son nez dessus afin de voir l'intérieur.

 Du coup, je me suis lancé dans la customisation du cockpit.

 La première étape fut (comme d'habitude) la recherche de document... internet n'est pas ingrat sur ce sujet et on arrive à trouver beaucoup de photos du décor utilisé dans les différents star wars. (attention, les cockpit diffèrent d'un film à l'autre). En toute logique, j'ai choisi le cockpit de l'empire contre attaque.

 Le travail débuta par un enrichissement des détails à l'interieur même de la bulle de pilotage, sur les montants des verrières ainsi que sur leurs côtés. Il n'y avait carrément rien à ces endroits et je commençais à rajouter des fils de télephone et des petits morceaux de carte plastique pour détailler tout ça.100_8841 Après avoir pris quelques mesures...(à l'intérieur de la pièces, c'est pas facile) je découpais une pièce trapézoïdale dans de la carte plastique de 0,5mm puis,100_8842 je détaillais des volumes et des formes géométriques différentes.100_8844 sur le coté des montants latéraux, je plaçais des fils téléphones à moitié dénudés pour représenter des pistons ainsi que des manettes au plafond. Enfin, deux morceaux furent gravés avec des losanges et collés de chaque côté des manettes pour représenter une espèce de matière molletonnée à cet endroit.100_8848 Des barres en carte plastique furent rajoutées sur les montants longitudinaux pour leur donner un peu de relief et de l'épaisseur.100_8850

  Après avoir détailler la verrière, je m'attaquais au pupitre de pilotage. Je n'ai pas utilisé les montants latéraux fournis, par contre, je me suis servi du sol et de la console principale. Sur le modèle, on devait y placer un autocollant...'--

 Du coup, j'ai commencé à confectionner les bords du poste100_8851 en faisant très attention que tout s'ajuste parfaitement avec ce qui avait déjà été fait.100_8857 Une fois les volumes obtenus, il suffisait de détailler un peu tout ça toujours avec la carte plastique de 0,5mm que l'on trouve dans toutes les bonnes boutiques de maquettisme...100_8860 Pour le viseur, plusieurs restangles évidés on étés collé les un sur les autres, les volumes autour de la console sont assez simple à réaliser et les boutons et autres sont eux encore faits de cercle, carrés et rectangles de tailles diverses.100_8865

Pour animer tout ça, j'ai continué en perçant une centaine de trous à la mèche de 0,5mm et j'y ai glissé de la fibre optique. je prendrais la lumière à l'arrière du cockpit avec la plaque de Led fournie... Malheureusement, à force de manipulation, de trops grandes tortions et d'un mauvais choix de colle, la plupart (presque toute en vrais) ne marcheront pas... on ne peut pas réussir à tous les coup...^^100_8873

 Une fois tout en place et tout peint, l'effet est saisissant et la suite va aller bien plus loin que ce que j'avais prévu...

100_8876

100_8877

100_8878

100_8881

 Mais ça, c'est une autre histoire...

20 juillet 2017

Trois ans.

 Comme l'annonce le titre, c'est aujourd'hui l'anniversaire de ce blog.

 Trois ans de bonheur, même si les articles s'espace un peu ces derniers temps...

 Pour m'expliquer, au début, j'avais déjà beaucoup de projets terminés et un gros passé de construction, du coup, il y avait beaucoup de sujet à traiter, aujourd'hui, de nombreux projets sont en cours, mais il faut souvent plus d'un mois ou deux (voire plus) pour les terminer. De plus comme beaucoup de connaissances, j'ai tendance à me disperser et multiplier les constructions avant même de finir les autres.

 Du coup, entre autre, je vais vous présenter un peu quelques un de ces travaux en cours... souvent, un sujet qui fache... surtout au sein de la famille que j'embrasse et que je remercie de supporter au quotidien tous ces "petits" encombrants qui remplissent notre maison depuis des années.

 Je vous montrerai aussi quelques photos de créations anciennes ainsi que le dernier projet en cours...

 Il y a bien longtemps dans ma galaxie lointaine très lointaine... une photo des maquettes en canson que je faisais à l'époque... avant l'ère d'internet et des plans téléchargeables... je voulais faire tout un jeu d'échec. Du coup, on peut admirer le roi, la reine, le cavalier, le pion blanc ainsi que le cavalier et le pion blanc. j'avait aussi fait un nain, tiré de héroquest... et enfin, on peut reconnaitre des snowspeeders et un speeder-bike.plan snow speeder 001 Pour info, j'ai toujours ces plans bien rangés dans un de mes nombreux classeurs... il faudra que j'en fasse un sujet de tout ça un jour...

 Un photo de Louis de Funes et de D2R2 trônant sur l'écran de mon ancien ordi...(à tube cathodique).de funes et d2r2 copie

 Le décor du western a l'echelle 1/10e,plan 1113 une cabine photomaton100_0828 et la salle de cinéma,100_2453 pour le film d'animation que je n'ai finalement pas pu faire.

 L'étoile de la mort, pour la sortie de star wars épisode 2.100_0153

 Les têtes de personnages qui sont ratées ou qui n'ont jamais eu leur corps, ainsi que quelques accessoires.100_6644

 Un sofa construit pour le spectacle du moulin noir, et que l'on a oublié d'emmener... du coup, il n'aura jamais eu son heure de gloire.2507392841_1

 Quelques costumes confectionnés pour des spectacles. certains on été portéDSC00433DSC00445DSC00455 d'autre non...DSC00378DSC00392

 Le fameux moulin noir que l'on avait construit pour le spectacle avec quelques photos des détails.

moulin (45)

moulin (48)

IMG_7608

moulin (43)

Enfin, les têtes de mes dindes préférées...DSC00499DSC00538DSC00540

 Pour la suite, quelques travaux en cours ou jamais terminé.

 Pendant un moment, je me suis essayé au thermoformage pour construire une speeder bike à l'echelle 1/6e... malheureusement, la technique n'était pas au point et le matériaux utilisé (plastique de récup') n'était pas adapté a ce genre de travail.DSC00295 J'avais commencé un superbe plan a l'acrylique. Malheureusement, par inadvertance, il a fini a la poubelle...snif...DSC00294

Un superbe personnage pour animé en image par image, sera lui aussi mis au rebut, car les articulations se cassent... le carton n'est pas un matériau idéal pour l'animation...DSC00984

 Une tête de dragon, habillée en tissu imitation cuir... je la finirais peut être un jour quand j'ariverais à agencer correctement les écailles sous le cou...DSC00066

 Une charette de western... construite a partir de planches tirées de cagettes de fruits que l'on trouve à la sortie des supermarchés en libre service...DSC00760

 Les fuselages des X-wing commencé en 1998...snowspeeder Un d'eux a eu une belle fin, puis-ce qu'il est désormais terminé et que vous pouvez voir sa construction dans ce blog, un autre a été terminé à la va-assez-vite pour le décors du mariage de l'année dernière, le troisième et en miette dans la chambre de mon fiston qui voulait en faire un à lui et enfin, le dernier et toujours en l'état.. je le garde au cas où...^^

 Enfin pour clore ce sujet, le train chasse neige légèrement stylé attaqué depuis quatre ans dans le but de décorer le réfectoire de mon lieu de travail... bon une partie est finie, mais l'autre, il y a encore du boulot...

DSC00951

 pour finir, une photo en vue éclatée du dernier projet en cour... des yeux avisé devineront facilement le sujet...^^102_9217102_9219

En quelques chiffres, ce blog, c'est 77 articles, plus de 1000 photos, 12000 visiteurs venus de plus d'une vingtaine de pays différents, 20000 pages de vues et avant tout, le plaisir de partager mon travail avec d'autres personnes...

Merci à tout les visiteurs de nombreux pays, merci aux personnes qui m'ont contactées en off...

et à bientôt pour de nouvelles aventures...

Posté par pascart05 à 21:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

14 mai 2017

ATST echelle 1/20. chapitre 2: La tête.

 Voilà deux ans que vous n'aviez plus de nouvelle du ATST, rassurez-vous, le chantier continue... doucement certes, mais il n'est pas abandonné.

 La cabine de pilotage étant terminée, il fallait la carrosser. Le travail était déjà bien entamé, mais il fallait "un peu" détailler tout ça. Je commençais donc par regarder "le retour du Jedi" comme il se doit avant d'attaquer quoi que ce soit. Ensuite les recherches sur internet me permirent de déceler quelques détails qui m'avaient échapper lors de la vision endiablée de l'épisode six.

 Je commençais donc par faire le dessus de la tête avec la trappe ouvrable et je m'aperçut que une fois fermée... ben on y voyait plus grand chôse.. aussi, je pris le parti de faire tout le dessus ouvrable pour que tout le monde puisse admirer le travail du poste de pilotage.

100_7483 Je détaillais donc le dessous du couvercle. Ensuite, la trappe d'accès fut construite, puis les détails au dessus... pour cette partie, je finissais par la mais courante en fil électrique de chantier.100_7486

 Les "oreilles furent taillées dans du styrodur avec un gabarit de ponçage, puis elles furent vernies, poncées, puis revernies etc etc... une dizaine de couches en tout pour finir par un ponçage à l'eau avec un papier de verre très fin.100_7488

 Les supports d'armes seront créés dans des cartons de différentes épaisseurs.100_7489100_7490

 Avec des épingles de coutures, je construirai les charnières des paupières100_7498 et enfin, je m'attaquerai à l'arrière de la tête...100_7508 les volumes étant de forme géométrique relativement simple, il n'y aura pas de problème particulier.100_7510

 Un petit coup de bombe à peinture grise sur l'ensemble et une "légère" patine a l'arrière et le chantier de cette partie était terminée...100_7512 les armes étant des pièces fragiles et assez exposées aux chocs, seront faites en dernier.

 Lors d'un geste maladroit, la tête à peine finie, tomba depuis la table sur le sol, la main courante fût arrachée et le bec légèrement froissé... pour la main courante, je pu la remettre en place, mais le bec restera définitivement abimé... pour arranger, il aurait fallut que je refasse partiquement tout çar tout est collé, même le poste de pilotage... donc... ben mon ATST lors de la peinture finale, aura sûrement un coup de Laser a cet endroit là.100_7504

 La tête finie, je pouvait m'atteler au corps... Mais ça, c'est une autre histoire...

Posté par pascart05 à 12:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 mars 2017

Tie bomber

 Depuis que Bandai a récupéré la licence star wars, ils font pleuvoir les nouveautées, depuis les X-wing, aux échelles 1/72, puis 1/48, jusqu'aux vaisseaux comme le faucon au 1/144, en passant par les personnages au 1/12. Le moins que l'on puisse dire, c'est que les sujets sont variés et les échelles aussi d'ailleurs.. pour les fan de l'univers, la multiplication des sujets ne peut que nous ravir.

 Un autre type de produit est depuis peu mis sur le marché: les minikits. Autant vous dire que j'aimais déjà les easy kit de chez revell, mais alors là, ça n'a plus rien à voir. La finesse des pièces et des détails est carrément extraordinaire. Mais ça, ça fera l'objet d'un article ultérieur.

 Bref, la dernière sortie des ce fameux produit, est le duo de Tie ( le Tie fighter et le Tie advence) jolie surprise que de mettre deux kits dans la même boite. De plus, cerise sur le gâteau, ils sont livrés avec un socle permettant de présenter la patrouille de la bataille de Yavin, c'est à dire le Tie de Vador ainsi que ses deux ailiers. Du coup, je commandais deux boites, si on est dégourdi ( mon ami Florent est très très dégourdi) on peut les toucher à moins de 10 Euros la boite.

 Quand les deux boites sont arrivées, la qualité était bien là, mais je me retrouvais avec un Tie advence de trop... (Contrairement au jeu de plateau X-Wing miniature, pour moi il n'y a qu'un Tie Advence)

 Depuis de nombreuses années, beaucoup de vaisseaux de notre saga préférée sont sortie avec des échelles différentes, de qualité différente aussi, mais chez les grands distributeurs (Amt, Revel, Finemolds, Mpc) étrangement, le Tie bombardier n'a jamais été commercialisé... grace à ce kit, tel les maitres du département maquette de chez I.L.M, à l'époque, je décidais d'utiliser les ailes pour me faire une mini version du fameux vaisseau.

 A partir des ailes et d'un peu de doc' , je décidais d'une taille des fuselages et fouillais dans ma boite à rabio ainsi que dans la caisse à outil pour dégoter des tubes de différentes tailles. Un petit tube PVC de 16 mm de diamètre me sembla convenir et fut coupé en deux tronçons presque égaux... si on regarde bien, il sont effectivement de taille différentes... si si, vous pouvez y allez...^^

102_9030

Ensuite, un tube bien plus fin, sorti de je ne sais où, mais gardé au cas ou j'en avais besoin un jour... allez reconnaissez le que vous faites pareil... on garde toujours plein de petits trucs au cas où on en aie un besoin fondammental... et ben du coup, c'était le jour de chance de ce petit bout de tube...

 Le fuselage principal fut percé, puis poncé jusqu'à que tout ceci s'encastre bien.102_9031 Ensuite, je commençais un long travail à la carte plastique pour faire d'abord la partie centrale, puis les détails. Pour la partie qui se raccorde aux ailes, je prenais (une fois de plus) un tube dont le diamètre interieur correspondait parfaitement avec le diamètre extérieur du tube transversal, malheureusement, il s'avéra un peut trop épais et il fut remplacé par trois bouts de carte plastique assouplies au sèche cheveux et mis en forme autour du dit tube... Bon OK, c'est chiant comme détail, mais maintenant que je l'ai tapé, je le garde...^^

 Il me fallait maintenant un cockpit. Toujours dans la boite magique des petits bricolages, je trouvais un sac de perle en bois... malgrès des jours et des semaines de recherches au plus profond de la jungle...(mince, mais je vrille complètement ce coup ci)... bref, je n'ais pas trouvé mieux et le diamètre de la perle était un peu trop important... qu'à cela n'en tienne, ma mini perceuse (dremmel pour ne pas la nommer) fut transformé en tour à bois le temps de réduire la taille de la perle... Il me servira aussi à couper proprement cette dernière à l'équateur... Pour la verrière, je récupérais celle du Tie en trop et la collais sur la perle. c'était pas trop mal, mais lors du tournage de la pièce, la lame avait un peu ripé et la demi sphère avait une marque...102_9033 en attendant de trouver une solution je continuais la construction.102_9036

 La carte plastique en ma possession était un peu épaisse pour certains détails aussi, pour créer le tour des fuselages, je récupérais des embalages transparents.102_9040 quelques détails plus tard, le vaisseau commençait à avoir de la gueule, mais mon cockpit me faisait de la peine, aussi, je décidais de le thermo-former.102_9046 toujours avec l'emballage transparent collé à un cercle de papier adhésif. Je mis le tout au four (à 180 degrés celsius).102_9047 Une plaque de styrodur sera percé au diamètre du tube de l'aspirateur et servira de base. Ensuite, une plaque perforée (récupérée de l'emballage de lames de kutter sera le support de la pièce à former.. le cockpit sera un peu réhaussé et à la sortie du four, aspirateur à fond, je positionnais le plastique sur la partie à copier... 102_9049et paf.... presque du premier coup...( le deuxième sera le bon...)

 C'était bien mieux... mais du coup, à cockpit transparent, poste de pilotage obligatoire... pas grave... eyh??? c'est moi...^^ (comme dirait un certain Indiana Jones) quelques bouts de carte plastique et un morceau de grappe sculptée plus tard, le vaisseau avait son pilote et son tableau de bord...102_9050

 Pour le fuselage bombardier, un couvercle de vieux pot à peinture fit bien l'affaire... par contre comme il est en vinyl, c'est un peu plus daubé à couper... à poncer... à sculpter... à peindre aussi... bon en fait il n'avait que la forme pour lui... et comme je venais de réussi un thermo-formage, j'allais pas tenter le diable à en faire un autre...

102_9056

  Les détails furent finalisés (soute à bombe, partie centrale bien détaillée, bras de support des ailes...102_9067 Je pouvais enfin m'attaquer à ces dernières...102_9070

 L'intérieur fut limé car il fallait le redétailler, et j'adaptais aussi les tenons pour l'assemblage... ce ne fut pas trop long... je m'attaquais enfin à l'extention des ailes...102_9072 la carte plastique transparente fut à nouveau utilisé (toujours pour une histoire d'épaisseur) ensuite je collais des détails créés dans l'autre carte plastique ainsi que des tuyaux en fil téléphone...102_9074 (ah ça le fil téléphone, c'est pas gros...il a fallu quand même le dénuder...^^

 Je m'attaquais enfin au détaillage intérieur des ailes, puis j'ai pu commencer à peindre... d'abord en noir (pour les panneaux solaires) puis après avoir caché ces dernier en gris... clair d'abord, puis gris bleu bien plus foncé...(un peu trop foncé d'ailleurs...) enfin, la peinture terminée, je rajoutais les pistons qui jointent les ailes au fuselage...102_9075 102_9076la maquette est jolie et une petite série de photo furent prises à l'extérieur sous un magnifique soleil de printemps...

102_9085

102_9086

102_9080

 Elle a rejoint les autres minikit bandai, et là, j'ai attaqué les trois Tie de la patrouille de Vador...

mais ça, c'est une autre histoire...

Posté par pascart05 à 12:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


22 janvier 2017

Cosplay pilote de X-Wing

 Comme vous devez le savoir, fin 2016 a vu la sortie du premier spin off sur l'univers de Star wars: Rogue one.

 Ce blog n'a pas pour but de faire la critique de quel que film que ce soit, aussi je ne dirais rien d'autre que j'ai adoré.

 Bref, comme pour la sortie de l'épisode 7, le reveil de la force, je suis descendu de ma montagne pour allez le voir dans une grande salle avec une bonne image, un bon son et surtout le plus tôt possible...

 L'année dernière, j'avais juste emmené mon sabre laser de Dark Vador et légèrement frustré, je m'étais promis de faire mieux au prochain film. du coup, début decembre, je décidais de me confectionner une tenue de pilote de X-Wing, persuadé que ça collerait bien avec le film...

 Je commençais évidemment par chercher quelques doc' sur les costumes et dessinais vite fait les base du costume100_9005 ainsi que la nomenclature des différentes pièces et leurs places...100_9004 il y aura beaucoup de pièces... beaucoup plus que je ne l'aurais cru d'ailleurs puisqu'à l'arrivée, il y en aura plus de 30. Ensuite, je coupais les patrons et définissais un ordre de montage.100_8882

Persuadé d'avoir assez de tissu, je commençais a tracer sur celui-ci les découpes... arrivé au bout du coupon, toute les pièces ne rentraient pas... ce fut un peu la panique et je commençais à remesurer tout ça. Puis d'un coup, ça me fit "schboum!" je me souvenait du jour ou j'avais acheté ce tissu, j'en avais demandé 3 mètres, mais il ne restait plus que deux mètres et demi, du coup, j'ai pris ce qu'il restait, mais dans ma tête, j'étais certain d'avoir la longueur voulue... du coup, me voila parti en catastrophe chez mon marchand préféré avec un échantillon pour palier à ce cruel manque... malheureusement, il n'y avait pas la couleur exacte et je dû donc prendre la plus proche... donc sur les photos, ne vous étonnez pas si vous voyez quelques différence de couleur sur certaines pièces....... pardon, je m'étale un peu sur cette anecdote, ça vous ennuie peut être, mais sur le coup, ça m'a quand même vachement embêté...^^

 Bref ce léger problème réglé, je me mis enfin à la couture. Pour la combinaison, il n'y eut pas de problème particulier. Il faut le souligner parce que en général, même quand un projet est bien pensé, qu'on crois avoir tout prévu, il y a toujours un souci inatendu qui nous fait galérer... et ben, pas ce coup là... tant mieux!!!! non mais...^^Photo0576

 La combi terminée, le plastron suivit, là aussi pas de problème particulier.

 Ensuite, je me lançais dans la construction des accessoires, à commencer par le respirateur sur la poitrine. Le construisant en carton, j'étais dans mon élément habituel.Photo0577 il fallut juste prévoir un passage pour les sangles et faire en sorte que ça soit assez solide. Un peu de peinture et le tour était joué.

 Ne trouvant pas de sangles grises dans les commerces autour de chez moi, j'en confectionnais aussi quelques longueur, puis le tour de cheville avec fusées de détresse, les cartouches autour de la ceinture, bref.. tous ces détails qu'on ne remarque pas forcément, mais qui font que cette tenue est finalement bien plus complexe que ce qu'on aurait pu penser.

 Le jour du départ approchait et le costume se terminait. il ne manquait plus que le casque. je comptais en commander un sur internet, mais il était indisponible ou n'arriverait pas à temps pour le film... et en plus... il faut reconnaitre que ce n'est pas donné... tant pis, j'irais voir le film sans casque.

 Le jours du film, nous voila, ma fille, mon fils, mon épouse et moi, devant la salle de cinéma à attendre l'ouverture. Très peu de personnes sont déguisées, normal, c'est la projection de 10 heures20... les animations n'ont lieu que le soir à partir de 19 heures. Mais je m'en fout.... "JE SUIS EN COSTUME DE PILOTE DE X-WING!!!!" un rêve de gosse... Un Kylo Ren arrive avec une pancarte "vas y papi, montre leur à ces rebels". Il accepte gentiment de poser avec moi,100_8883 puis, nous prendrons aussi quelques photos avec ma petite famille...15571031_10211391829217271_1796410912_n15497836_10211391829537279_1288752112_n puis d'autre avec des personnes qui voulaient poser avec des heros de la résistance... bref, je nageais dans le bonheur.

 Les portes du cinéma ouvrent et à l'interieur, quelques photos géantes et décors en carton nous donnerons l'occasion de faire une nouvelle série de photo.15554997_10211391831897338_1628389807_n15497865_10211391830577305_1876872284_n

  Le film passe, nous sortons... je suis fier de porter ce costume qui maintenant a vécu une magnifique bataille spatiale.

 Nous rentrons à la maison le soir même... bon le costume est beau, mais un pilote sans casque, c'est juste un bonhomme en combi...

 Avant de partir de Marseille, j'ai acheté une sphère en polistyrène de trente centimètres, certain que ça pourrait m'être utile... vous allez pas me croire, la chance a voulu que l'interieur de la sphère fasse pile la dimension de la coque du casque et l'extérieur, celle du cache visière...

 Je traçais donc à l'intérieur la forme principale du casque, créant des bordures avec des piques à cocktails et du ruban adhésif de peintre, après l'avoir abondamment plaqué de ce même ruban dans l'espoir d'un démoulage sans encombre...

100_8889  Quel matériau utiliser pour faire cette coque de casque? après avoir envisagé de la résine, je me décidais pour du papier journal enduit de colle à tapisserie ainsi que de la colle à bois pour une plus grande rigidité. je badigeonnais donc l'intérieur de ces demies sphère copieusement de colle, puis de papier journal découpé en bandelette. Après une dixaine de couche, je décidais de laisser sécher ça la nuit... le lendemain, c'était carrément pas sec...100_8891 je décidais d'attendre encore une journée... le lendemain, l'humidité, n'avait pas concédé beaucoup de terrain, aussi, décidais-je d'employer les grands moyen. Je déposais ces coques au four à 85 degrés espérant ne pas bruler le polistyrène... après plus de quatre heures de cuisson, les demies coques étaient enfin prêtes a être démoulées... et le résultat fut surprenant... elle n'étaient pas si moche que ça... elles étaient certes flétries, mais qui ne le serait pas après deux jours et demi passé dans un liquide visqueux???^^100_8894

 Je les laissais donc sécher complètement de façon naturelle ce coup ci, avant d'attaquer la suite...100_8895

 Pour le protège visière, après avoir hésité à utiliser la même technique, je me décidais à sacrifier la boule pour concevoir cet pièce.100_8896 comme la coque, elle sera conçue en deux parties symétriques.100_8897

 Ensuite, dans du carton, je confectionnerais la crète du casque.

100_8898  Les volumes principaux finis, il fallait penser maintenant à la finition. Pour lisser tout ça, je sortais les vieux pots de bouche fissures datant du chantier de la maison, et le mélangais avec un peu d'eau, pour le rendre plus maléable, et de la colle à bois, pour l'étanchéité et la solidité.

 Là encore, le résultat ira au dela de ce que j'avais espéré.et je collais enfin les pièces du casque entre elles.100_8908

 Après quelques couches de verni et du ponçage à l'eau pour qu'il soit le plus lisse possible, je commençais à le peindre...

 Je ne voulais pas un casque avec un marquage connu, ni un avec le symbole de la rebellion.100_8934

 Les couches et les masquages se suivirent,100_8939 Petit à petit le casque apparaissait dans toute sa splendeur. quelques retouches au pinceau sur les endroits ou la bombe avait débordé et beaucoup de couche de vernis pour qu'il soit bien brillant avant d'attaquer la patine.

100_8946

100_8949  Une fois le vernis bien sec, je commencais à donner un bon coup de papier de verres sur le casque flambant neuf, insistant à certains endroits pour que la couche de peinture inférieure apparaisse. ensuite, avec un bon gros pinceau, je barbouillais ce dernier d'une couleur sable, puis essuyais rapidement la peinture avec un papier absorbant laissant des traces dans les creux. Après quelques marquages, l'extérieur du casque est terminé... j'en suis content, il est beau... il faut maintenant faire l'intérieur.100_8956

 J'ai la chance de connaitre un sellier et dernièrement, j'ai vidé ses poubelles et récuperer différents morceaux de faux cuir qu'il utilise dans son atelier.100_8961 Du coup, j'ai pu confectionner une bande assez longue pour entourer les bordures de la coque. La colle néoprène sera parfaite pour permetre au deux matières de bien adhérer.

 Une sangle de manutention, fera la jugulaire et sera collée à l'interieur du casque et du carton sera coupé et plié pour faire la mentonnière.

 Après avoir confectionné un gabarit en carton des lunettes, je m'essayais au thermoformage. Une feuille plastique assez épaisse, collée avec du ruban adhésif aluminé sur un cadre en bois. Le tout au four à 145 degrès.... une dixaine de minutes à peine... un coffre avec des trous confectionné l'été dernier pour une première tentative de thermoformage, un aspirateur... et une prière....^^ et encore une foi, la chance a frappé...100_8971

 Mon copain Florent, teindra les lunettes en orange.

 Le micro sera fait dans une tige de nettoyage pour ordinateur... ça resemble une brosse de maquillage, mais c'est bien moins doux.

 Au final, je suis très content du casque...

100_8983

100_8984

100_8981

il est un peu étroit et pour le mettre, je suis obligé d'enlever les lunettes, mais il ne fait pas mauvaise figure au milieu de casque du commerce et surtout, il est bien bien moins chèer... la boule de polistyrène nous a couté moins de 5 euros... (parce qu'elle était en solde me rapelle ma chérie...^^) le reste, je l'avais déja...

 Du coup, ben... nouvelle scéance de photo avec ce coup ci le costume complet...

100_8995

100_8996

100_9000

100_9003

100_9002

100_8998

 La confection de ce costume, m'a vraiment plu, du coup, je sais pas si je vais pas en faire d'autres... en plus devinez ce que le Papa Noel m'a apporté??? le livre sur les costumes de la trilogie originale... il est magnifique... et plein de bonnes idées de futurs projets...^^

 Mais ça, c'est une (voire deux trois ou plus) autre(s) histoire(s)... A bientôt.

 

Posté par pascart05 à 18:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

05 janvier 2017

Surprise

 Avant tout, je tenais à vous souhaiter une bonne et heureuse année, pleine de bonheur, une santé de fer, et beaucoup de beaux projets.

 Merci aussi à tous les visiteurs de ce blog, de passage ou réguliers qui viennent voir ce que ces petites fourmis font de leurs temps libre.

 Vous avez sûrement remarqué que les articles s'espacent de plus en plus car ayant traité déjà pas mal de sujet, il faut du temps pour en créer d'autre, mais j'espère bientôt pouvoir finir quelques séries d'articles notamment, celui du train de l'espace et du ATST. j'ai encore tout une année pour continuer, voire finir ces modèles.

 Evidemment, depuis quelques semaines, j'ai créé aussi d'autres objets qui feront l'objet d'un, voire plusieurs sujets sur ce site.

 Mais pour commencer, une petite surprise. Si vous êtes des habitués de ce blog, vous avez peut être vu les articles sur les personnages sculptés dans du styrodur, "les monstres sacrés du cinéma", et bien Gérard qui a fait un peu de tri chez lui, a retrouvé quelques rushes des essais d'animations que nous avions fait il y à une quinzaine d'années et m'en a fait un DVD.

plan 1113

 

 Donc voila la fameuse surprise promise dans le titre de cet article.

test

 Vous verrez les rushes sont brut de décoffrage avec parfois ma main au millieu du champ de la caméra, mais les metites musiques et les essais  d'incustations qu'il a fait sont très sympathiques.

 Dailymotion video Bon visionnage et à bientôt pour de nouvelles aventures.

 

test

Posté par pascart05 à 12:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 décembre 2016

Hommage a Carrie Fisher

 Notre princesse est décédé hier et comme beaucoup, j'ai du mal a m'y faire.

 Certe, elle a tenue d'autres rôles que celui de la pricesse Léa (les Blues brothers, quand Harry rencontre Sally, elle a aussi participé à l'écriture de scénarios dont un épisode du jeune Indiana Jones, et non sans un certain humour, elle fait aussi une apparition remarqué dans "Fan boys", mais malgrès tout ça, on se rapellera d'elle comme cette princesse (nouveauté pour l'époque) forte, qui ne passe pas son temps a crier quand les méchants apparaissent, qui sais se servir d'une arme et qui a du répondant.. beaucoup de répondant.. Han Solo se souvient encore de quelques cuisantes discutions...

 Dans la série de film, on la vera passer de princesse en détresse, à général des troupes rebelles, puis escalve de Jabba le Hutt et enfin, de mère, femme et soeur torturée... et peut être plus qui sait???

 Bref, elle restera toujours dans mon coeur la princesse Léa... et c'est avec ces deux petites photos que je souhaitais lui rendre un dernier Hommage...

 R.I.P. Carrie Fisher

100_8927

100_8921

Posté par pascart05 à 17:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

01 décembre 2016

X-Wing T-70, échelle 1/72 de chez Bandai

 Depuis que Bandai a hérité de la licence Star Wars, le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils ont un calendrier de sortie assez conséquent et beaucoup de maquettistes ne peuvent suivre le rythme des nouveautés, aussi, chacun des choix de produit se fera dans la douleur.

 Etant déjà pas mal fourni en représentations de la trilogie originale, je décidait donc de me tourner vers le nouvel opus de ma série préférée: "Le réveil de la force" et la refonte du vaisseau emblématique de Star Wars: le X-Wing.

 A l'ouverture de la boite, on sent tout de suite le soin que Bandai apporte à ses kit et la maîtrise du moule à injection.

Photo0006

Photo0008

Il y a quatre grappes dont une de plusieurs plastiques différents, dont le transparent... bel exploit, une notice de montage en couleur et très claire ainsi que deux feuilles de décorations, une en décalque et l'autre en autocollant, typique de la marque.

 On commencera le montage par les ailes. Il n'est pas obligatoire de coller les pièces pour qu'elles tiennent, mais en tant que maquettiste à l'ancienne, j'aime bien servir à quelque chose, alors je mettrais quelques larmes de glue pour me donner bonne concience.^^Photo0022

 Pour la peinture, je décidais de ne pas refaire de sous couche m'étant apperçu qu'une technique fonctionnait assez bien sur ce genre de petite maquette.

 A cette échelle, les creux de tôles, sont assez fin et vite bouché lorsqu'on peint un peu au seau comme moi...^^ bien que Bandai ait bien plus exagéré la profondeur des tôle que fine molds.

 Bref, parlons de la technique: lorsque la pièce est montée, je la badigeonne copieusement de peinture noire assez diluée, puis je la frotte immédiatement avec une feuille de papier absorbant... et voila...^^

 Evidemment, je ne fais pas tout le vaisseau d'un coup car le temps que j'arrive au bout, le début a déjà séché et la maquette est foutue. Il faut travailler petite surface après petite surface et essuyer la peinture jusqu'à ce qu'on soit content du résultat.Photo0023 Si par "malheur" on a trop enlevé de peinture, on recommence et puis c'est tout...Photo0024Photo0026

 Une fois notre maquette bien crade, il faut lui rajouter les marquages... ne voulant pas poser les autocollants (décalcos) fournis dans la boite, quelques pochoirs furent créés dans du rubant adhésif papier.

Photo0031

Le nouveau Star Wars, renouant avec la bonne vielle patine à l'ancienne,Photo0032 je décidais de peindre chaque aile séparément pour donner un aspect moins unis à l'ensemble100_8299 en utilisant plusieurs tons de bleu différents...100_8301

 Pour le fuselage,100_8310 les tôles bleues étant déjà bleues, je rajoutais juste quelques coups de brossage à sec pour désunifier tout ça...100_8311

  Lorsque J.J. Abrams pose devant le model grandeur nature du T-70, celui-ci (le vaisseau hein pas J.J. Abrams) est complètement crade de chez crade... un séjour à la décharge le rendrait presque plus propre... du coup, j'ai "légèrement" exagéré les salissures de mon petit X-Wing. Pour rendre hommage à la première trilogie, je lui ai fait les salissures de Red one dans la bataille de Yavin...100_8315

 La maquette terminée, il me tardait de la comparer avec celle de l'ancien X-Wing...100_8319 le nouveau est plus petit et plus fin. Je ne suis pas particulièrement fan des réacteurs qui s'ouvrent en leur centre, mais après tout, pourquoi pas,100_8333  le regretté Ralph McQuarrie (designer de Star wars) l'avait dessiné comme ça au tout début et je pense que les créateurs d'aujourd'hui ont voulu lui faire un petit clin d'oeil...

100_8334

100_8335

100_8337

 Bref, voila une maquette bien sympathique et de très belle qualité.100_8339

 Ce ne sera pas le dernier article sur les maquettes de cette marque car il y en a encore beaucoup à faire... il m'en manque encore beaucoup, mais certaines me font de l'oeil.

 A bientôt.

Posté par pascart05 à 13:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

17 novembre 2016

Slave One du jeu X-Wing miniature

Un tout petit article aujourd'hui pour une toute petite pièce, le Slave One du jeu X-Wing miniature.

 Pour ceux qui ne connaissent ni l'un ni l'autre, le Slave One est le vaisseau de Boba Fett dans les films Star Wars... ah... certains froncent les sourcils... vous ne connaissez pas Boba Fett non plus? Mais si, celui qui a permis de capturer Han Solo... non pas le tout vert avec des trompettes a la place des oreilles, ça, c'est Greedo... Non mais on va pas passer la journée dessus... regardez les films et ensuite, revenez lire cet article enfin... il y a des personnes ici a qui je n'ai pas besoin de tout expliquer et qui commencent a s'ennuyer ferme...

 Bon bref, le Slave One fourni dans le set est déjà bien joli, mais il lui manquait un petit quelque chose. Pour des petits vaisseaux à petit cockpit, ce n'est pas génant d'avoir des verrières opaques, mais le Slave One, en a une proéminante et ce gros toc noir au dessus du vaisseau, me dérangeait un peu, du coup, j'ai eu l'idée de génie d'en faire une verrière transparente.

 Pour commencer, j'ai démonté le vaisseau complètement. Il n'y a pas beaucoup de pièce, aussi le remontage sera très simple.100_8380

 Ensuite, j'ai pris une feuille de plastique transparent récupérée sur un emballage. On en trouve partout, il faut juste qu'il soit assez fin pour être formé, mais assez solide pour se tenir tout seul.100_8382

 Après, une chute de styrodur sera utilisée comme base pour le thermo-formage en le perçant en son centre d'un trou de un à deux centimètres et en l'évasant de l'autre côté de manière à y placer un tuyau d'aspirateur.

  Le model sera placé du côté du petit trou, la feuille plastique au dessus, le tuyaux d'aspirateur est mis en place en dessous et ensuite, il suffit de chauffer... J'ai commencé avec un sèche cheveux, mais ce n'est pas assez puissant aussi, la décoleuse thermique est venue en renfort... Alors bon... attention avec la décoleuse thermique, c'est chaud... très très chaud, aussi un réglage de température vers les 100, 150 degrès celcius suffiront amplement...

 Une foi le plastique bien mou, vous allumez l'aspirateur et le tour est joué... attention de ne plus chauffer quand vous allumez l'aspiro sinon, la feuille risque de se percer... (là, c'est l'expérience qui parle... de malheureux essais...^^)100_8383

 Donc, j'avais la bulle de mon petit vaisseau, je pouvais enlever l'ancienne... 100_8384100_8387quelques coups de kutter et de lime plus tard, le cockpit s'ouvrait sur le monde et avec des toutes petites chutes de carte plastique, je construisais le pupitre du chasseur de prime... ensuite, sur un bout de grappe plastique, je sulptais le haut du corps de Boba Fett...100_8399 Bon, je vais pas vous mentir, j'ai pas paufiné la rétine de ses yeux que de toute façon, on ne voit pas.

100_8391

100_8393

 Une foi sculpté, il fut colorisé... c'est pas très subtil, mais ça suffira amplement...100_8400

 J'avais toute les pièces en main, il me suffisait de coller l'intérieur et la bulle et je décidais aussi de repeindre un peu le vaisseau car il me semblait assez fade...

 La peinture de ce vaisseau est un model de patine et c'est très rigolo à faire... les réacteurs seront peint avec un petit fondu, du bleu sur les bords au blanc au millieu et y gagneront en crédibilité.

 Me voila en possession d'un magnifique Slave one (je suis bon public et surtout très modeste) et les photos comparatives parlent d'elles même.

100_8401

100_8402

100_8403100_8404

100_8406

 L'ensemble du projet ne m'a pris que deux demies journées et ça en vaut largement la peine.

A bientôt

 

Posté par pascart05 à 12:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,